58% des salariés jugent la culture de la collaboration en progrès dans leur entreprise, un chiffre qui atteint 73% chez les cadres et 69% chez les moins de 35 ans.

Ipsos et OpenMind Kfé* dévoilent les résultats d’une étude menée auprès des salariés français sur le collaboratif en entreprise.

Lorsqu’on interroge ces salariés sur les points de progression au cours des deux dernières années, ils sont un tiers (33%) à témoigner d’une évolution des méthodes de travail dans leur entreprise. 30% observent une réduction des coûts. Dans de plus faibles proportions, la qualité de vie au travail (15%) ou encore les pratiques de management (11%) ont eux aussi évolué selon les salariés.

En matière d’évolution des méthodes de travail, comment définir le collaboratif en entreprise ? Pour 51% des salariés interrogés, le collaboratif est avant tout un état d’esprit et des valeurs. Pour un salarié sur quatre, c’est aussi une façon innovante de traiter des sujets (26%) et un mode de coopération avec les parties prenantes externes (23%).

Qu’il s’agisse de modes de fonctionnement, d’interactions, ou de partage, la culture de la collaborationest en tout cas en progression. Ainsi, 58% des salariés interrogés affirment que le collaboratif est « plutôt » ou « tout à fait » en essor dans leur entreprise, un constat particulièrement fait chez les cadres (73%) et les moins de 35 ans (69%).

Parmi les obstacles au développement de ces pratiques, les salariés soulignent les comportements managériaux (34%), l’organisation interne (32%) ou encore la culture de leur entreprise (27%).

« Tout l’enjeu du collaboratif, c’est d’humaniser les rapports entre l’entreprise et ses employés. Pour ces derniers, c’est le moyen de ne plus être un rouage mais une réelle partie prenante dont les connaissances, idées et aspirations sont prises en compte » conclut Xavier Ginoux, CEO Openmind Kfé.

* Spécialiste des espaces de co-meeting en France.